L’IRG-Rail a publié son 8ème rapport annuel d’observation des marchés

Ferroviaire
8e rapport market monitoring couverture

Le réseau européen des régulateurs ferroviaires indépendants (IRG-Rail) a publié son 8ème rapport annuel d’observation des marchés.

Coordonné par l’ART et l’AMT, son homologue portugais, au sein du groupe de travail Market Monitoring (surveillance du marché) de l’IRG-Rail, la réalisation de ce rapport se base sur des données fournies par 31 régulateurs européens. Illustré par de nombreuses infographies, il fournit une présentation précise et pédagogique des marchés ferroviaires européens. Il s’agit d’apporter de la transparence sur les marchés, de participer à l’échange de bonnes pratiques et de fournir des éléments de comparaison entre les pays. Comme chaque année, le rapport comprend des données sur les caractéristiques et performances des marchés ferroviaires en Europe ainsi qu’un focus, qui pour cette édition, porte sur la situation concurrentielle des marchés ferroviaires (fret et passagers) en Europe.

Dans une première partie, le rapport établit un état des lieux des réseaux ferroviaires en Europe à travers les chiffres du trafic ferroviaire global, du transport de marchandises et de passagers et les montants des péages payés par les entreprises ferroviaires pour l’accès au réseau. Ces informations sont collectées de manière annuelle depuis 2013, le groupe de travail proposant chaque année de nouveaux indicateurs pour enrichir cette base de données.

La deuxième partie, quant à elle, se concentre sur le degré d’intensité de la concurrence sur les marchés ferroviaires européens (fret et passagers). Le rapport s’appuie pour cela sur une description et sur des indicateurs de concentration des marchés. Il identifie également les principales barrières à l’entrée qui s’appliquent à chacun d’entre eux.

Preuves de leur fiabilité et de leur pertinence, les statistiques de l’IRG-Rail sont régulièrement reprises par la Commission européenne (Eurostat).

Le prochain rapport sera publié en mars 2021 et présentera deux focus, l’un sur le degré d’utilisation des réseaux et, l’autre, sur le transport de fret multimodal.