Florence Rousse et Patrick Vieu nommés vice-présidents de l’Autorité de régulation des transports

Autorité
Actualité publiée le 25 mai 2020
Florence rousse et patrick vieu 1

Nommés par décret du président de la République en date du 19 mai 2020, Florence Rousse et Patrick Vieu rejoignent l’Autorité de régulation des transports en qualité de vice-président pour un mandat de six ans. Leurs compétences et leurs différentes expériences vont apporter une vision et un éclairage complémentaire précieux au service de l’Autorité.

 

Florence rousse portrait

Ingénieure générale des ponts, des eaux et des forêts, diplômée de l’Ecole polytechnique et de l’Ecole nationale de l’aviation civile, Florence Rousse, 64 ans, ancienne directrice générale de l’Etablissement public de sécurité ferroviaire (EPSF), dispose d’une expérience de près de trente années dans le domaine de l’aviation civile.

Débutant sa carrière en 1981 à la direction générale de l’aviation civile (DGAC), elle commence par intégrer le service des transports aériens en tant que cheffe du bureau de la tutelle économique des compagnies aériennes régionales et de vols à la demande. Par la suite, elle occupe d’autres fonctions au sein de la DGAC. Chargée de la sous-direction du marché de 1992 à 1995, puis cheffe de cabinet du directeur général de l’aviation civile de 1995 à 1997, elle devient cheffe de la mission en charge de la coordination des actions internationales et européennes de 1997 à 2001. De 2001 à 2002, elle est nommée directrice adjointe de la Mission Nouvel Aéroport relative à un projet de nouvel aéroport parisien.

En 2004, elle devient adjointe au directeur du contrôle et de la sécurité, puis directrice de la régulation économique en 2007, avant d’être nommée directrice de la sécurité de l’aviation civile de 2009 à 2014.

Florence Rousse rejoint ensuite l’EPSF pour en être la directrice générale de 2014 à janvier 2020.

Patrick vieu (2)

Diplômé de Sciences Po Paris, ancien élève de l’ENA (promotion 1991-1993 « Léon Gambetta »), titulaire d’une licence d’histoire et docteur en philosophie, Patrick Vieu, 55 ans, a débuté sa carrière au ministère chargé des transports comme adjoint puis chef de bureau du financement et de la programmation des autoroutes et ouvrages concédés (1993-1997). Il rejoint ensuite la Cour des comptes en « mobilité » (1997-1999) puis se voit confier la sous-direction des autoroutes et ouvrages concédés (1999-2004).

Après un bref passage au tribunal administratif de Versailles comme conseiller (2004-2005), il est nommé directeur des transports ferroviaires et collectifs (2005-2008) puis directeur des services de transport (2008-2011) au ministère de l’écologie, du développement durable, des transports et du logement.

À l’été 2011, il devient directeur de projet auprès du vice-président du Conseil général de l’environnement et du développement durable (CGEDD). En mai 2012, il est nommé conseiller « Environnement et Territoires » en charge des questions de transport et de développement durable à la présidence de la République, fonction qu’il a exercée jusqu’en juin 2014. Il a ensuite rejoint de nouveau le CGEDD en qualité de conseiller du vice-président.

Florence Rousse et Patrick Vieu, dont le mandat court jusqu’en 2026, rejoignent le collège de l’Autorité de régulation des transports aux côtés de son président, Bernard Roman, des deux vice-présidents en poste, Anne Yvrande-Billon et Phillipe Richert, et de ses trois membres vacataires, Cécile George, Marie Picard et Yann Petel.

Cette nomination intervient dans le cadre de l’évolution de la gouvernance du collège de l’Autorité prévue par la loi n° 2019-1428 du 24 décembre 2019 d’orientation des mobilités, qui porte à cinq le nombre de membres permanents du collège (un président et quatre vice-présidents), eu égard à l’extension importante des compétences de l’Autorité intervenue fin 2019. Les membres vacataires, quant à eux, termineront leur mandat et ne seront pas remplacés. Le collège sera ainsi à terme composé exclusivement de membres permanents.