La progression du marché des cars Macron stoppée par la crise sanitaire

Autocar
Actualité publiée le 13 octobre 2020
Couverture s1 2020

Les opérateurs des services librement organisés (SLO) d’autocars ont connu un premier et un deuxième trimestres 2020 très différenciés. Les premiers mois de l’année ont vu une poursuite du développement du secteur observé depuis 2015, tandis que le deuxième trimestre a été marqué par l’arrêt inédit et quasi-total des services autocars en conséquence des mesures sanitaires liées à l’épidémie de Covid-19.

Si la fréquentation est quasiment stable au premier trimestre (entre 2 et 2,5 millions de passagers[1]), elle s’effondre au deuxième, à un niveau historiquement bas (moins de 50 000 passagers).

Les reports des passagers en raison des mouvements sociaux subis par le transport ferroviaire en début d’année semblent avoir contrebalancé, sur le premier trimestre, l’arrêt d’activité entamé le 17 mars.

Au deuxième trimestre, les opérateurs ont attendu que la demande se rétablisse et n’ont proposé que quelques liaisons habituellement parmi les plus fréquentées.

[1] Depuis le 3ème trimestre 2019, la réduction à deux du nombre d’opérateurs nationaux a imposé, afin de respecter le secret des affaires, d’établir des fourchettes pour les données relatives à la fréquentation globale et pour toutes les données qui sont liées à la fréquentation (le nombre de passagers.km, le taux d’occupation et le chiffre d’affaires), cf. §4.3 de la note associée. Les données concernées sont présentées en italique dans la note et dans ce communiqué de presse.