Webinaire Rencontres gares routières 2022

Art event

Dates : 9 décembre 2022 de 9h15 à 13h

PrésentationProgrammeIntervenantsJe m'inscris

Après le succès des Rencontres gares routières 2021, l’Autorité organise le 9 décembre 2022, une nouvelle édition sur le thème : les gares routières constituent-elles un levier du développement du marché du transport par autocar ?

Dès l’ouverture du marché du transport par autocar en 2015, le rôle clé des gares routières a été reconnu : infrastructures indispensables pour le développement de ce marché, leur dimensionnement, le niveau de service qu’elles offrent et leur insertion au sein des territoires constituent des facteurs clés de l’expérience vécue par les usagers.

Les Rencontres 2022 proposeront en particulier aux parties prenantes de s’interroger sur les stratégies d’accueil des services librement organisés mises en œuvre à l’échelle d’une métropole et sur les enjeux liés au niveau de qualité de service en gare.

Programme des rencontres gares routières 2022

Les intervenants

  • Sophie Auconie

Sophie Auconie

Nommée par décret du président de la République en date du 24 mars 2021, Sophie Auconie rejoint l’Autorité de régulation des transports en qualité de vice-présidente pour un mandat de six ans. Ses compétences, son engagement et ses différentes expériences de terrain vont apporter une vision et un éclairage complémentaires précieux au service de l’Autorité.

Diplômée de l’École supérieure de commerce et de management (ESCEM) de Tours, cadre consulaire à la territorialité au sein de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Touraine, de 1993 à 2006, elle a été artisane et consultante.

Élue députée européenne en 2009 dans la circonscription Massif central-Centre, elle devient membre titulaire de la Commission du développement régional, puis de la Commission de l’environnement, de la santé publique et de la sécurité alimentaire, et membre suppléante de la Commission des affaires économiques et monétaires.

Nommée coprésidente du Cercle français de l’eau et élue gouverneure du Conseil Mondial de l’Eau en juin 2012, elle est réélue en 2015.

De 2017 à février 2021, elle siège à l’Assemblée nationale en tant que députée dans la 3e circonscription d’Indre-et-Loire, membre de la commission du Développement durable et de l’aménagement du territoire.

 

  • Sophie PLUMEL

Plumel

Sophie Plumel, docteur es-sciences (2002), agrégée de génie électrique (1994), ingénieur en électrotechnique-automatique (1993), a rejoint les équipes de l’Autorité de régulation des transports en juin 2018 pour exercer les fonctions de chef d’unité (aujourd’hui responsable de domaine) dans le secteur du transport routier de voyageurs. Dans ce cadre, elle est notamment chargée de développer la connaissance et l’expertise de l’Autorité sur l’organisation, la gouvernance et la régulation des gares routières.

Née en 1970, Sophie Plumel a commencé son parcours professionnel comme professeur en lycée. En 1999, elle se met en disponibilité de l’éducation nationale pour préparer une thèse sur le fonctionnement des réseaux électriques en environnement concurrentiel à Supélec, où elle exerce la fonction d’enseignant-chercheur jusqu’en 2006. De 2006 à 2018, elle a été chargée de mission à la Commission de régulation de l’énergie pour travailler sur les tarifs d’utilisation des réseaux publics d’électricité (TURPE) puis, à partir de 2011, sur le contrôle des modalités d’accès à ces mêmes infrastructures. Elle a notamment été fortement impliquée dans les travaux qui ont menés à la certification de l’indépendance de RTE et au changement de nom d’ERDF en Enedis.

 

  • Sophie RENOUVEL

1. sophie renouvel photo

Sociologue et urbaniste, Sophie Renouvel est cheffe de projets à l’Atelier Parisien d’Urbanisme, où elle travaille sur des sujets variés, et notamment liés aux mobilités (autocars de tourisme, maillage des stations-services, mobilités émergentes, mobilités touristiques…), ainsi que sur l’enseignement supérieur. L’Apur a pour mission de documenter, analyser et développer des stratégies prospectives concernant les évolutions urbaines et sociétales à Paris et dans la Métropole du Grand Paris.

 

 

 

  • Jérôme BERNY

Diplômé d’une école de commerce parisienne, Jérôme Berny a commencé sa carrière par une expérience d’une dizaine d’années en Chine, dans l’industrie manufacturière.

Il a intégré la RATP en 2013, sur un projet de transformation logistique avant de rejoindre l’exploitation du réseau de surface (bus et tramway) en 2017, en qualité de Responsable Performance d’un pôle bus/tramway. Ce poste incluait le contrôle de gestion, la qualité, la relation client et l’accidentologie.

Jérôme Berny est actuellement responsable de la Business Unit Gares Routières au sein de la RATP Epic. Créée à l’été 2020, cette B.U. a vocation à impulser une nouvelle dynamique, notamment en termes d’image, d’efficacité organisationnelle et de maîtrise des coûts, sur la quarantaine de gares routières franciliennes exploitées par la RATP. La montée en gamme progressive de ces gares routières nécessite la mise en place d’une nouvelle gouvernance et l’instauration d’un nouveau modèle économique.

 

 

  • Stéphanie Meyer

Devoteam corporate

Stéphanie Meyer a débuté sa carrière dans les télécoms dans les domaines du marketing et du business plan.

Elle ensuite conseillé de grands groupes dans leurs démarches d’innovation, de transformation des organisations et des méthodes de travail, par les technologies numériques ou face à des problématiques sociales, sociétales ou environnementales. Elle est intervenue à ce titre pendant une dizaine d’années auprès d’acteurs du monde du transport.

Depuis 2021, en tant que directrice de la filiale EM Services de RATP DEV, Stéphanie Meyer accompagne les entreprises, les collectivités et les territoires face à leurs enjeux de mobilités durables et inclusives. Elle est également directrice de la filiale EMS Rennes, qui opère la gare routière de Rennes pour le compte de la Région Bretagne.

 

 

  • Karsten Burde

4. karlsen burde photo

Karsten Burde est né en 1966 (soit la même année que la construction de la Gare routière centrale de Berlin). Après des études de météorologie, il a rejoint la Gare routière centrale de Berlin en mai 1990, en qualité de manager de trafic. Il est devenu operations manager en mai 2006.

 

 

 

 

 

  • Florence Girault

Img 0544

Florence Girault est ingénieure des travaux publics de l’Etat. Elle bénéficie de 12 années d’expériences dans le domaine des transports et de la mobilité.

Après un premier poste à la Direction régionale et interdépartementale de l’environnement, de l’aménagement et des transports (DRIEAT) (ex DRIEA) d’Île-de-France, elle a intégré le Cerema (établissement public sous la tutelle du ministère de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, qui accompagne l’État et les collectivités territoriales pour l’élaboration, le déploiement et l’évaluation de politiques publiques d’aménagement et de transport).

Florence Girault est directrice de projets sur les services de mobilité et la transition énergétique des mobilités. Elle pilote des études et anime l’activité du Cerema sur ces sujets,

en particulier sur les questions liées à l’intermodalité et à l’aménagement de pôles d’échanges multimodaux, à la desserte des zones peu denses et aux services de mobilité adaptés à ces territoires, ainsi qu’au déploiement de la mobilité électrique et des infrastructures de recharge associées.

 

 

  • Aurélien Gandois

Aurelien gandois

Après des études d’ingénieur, Aurélien Gandois a évolué pendant 12 ans au sein d’industriels de la grande consommation comme Danone ou Mars, dans des fonctions Opérations.

Il a ensuite rejoint Amazon en 2017, où il a occupé des fonctions commerciales, puis achats/opérations en charge des relations avec les partenaires de livraison du dernier kilomètre.

Depuis août 2021, il est directeur des opérations des bus Blablacar.

 

 

 

 

  • Vincent Hays

Vincent Hays

Après une formation de management à l’emlyon, Vincent Hays commence sa carrière en tant que consultant en stratégie. Après cela, il rejoint Sony pour le graduate européen dans plusieurs villes européennes dans des fonctions de management stratégique. Retour à Paris pour développer la practice conseil d’une agence de communication, avant de rejoindre FlixBus où il travaille depuis 6 ans. Il est rentré en tant que responsable Points de vente et expérience voyageur, avant de reprendre en plus les équipes Bus Stops, puis Opérations et Business Development. Il est aujourd’hui Directeur Adjoint pour la France et le Benelux.

 

 

  • Ingrid MARESCHAL

MareschalJuriste de formation et titulaire d’un DEA en sciences politiques, Ingrid Mareschal a rejoint la FNTV en décembre 2014 après plus de 10 ans d’expérience dans la sphère publique gouvernementale et l’administration, principalement dans le secteur des transports. Elle a ainsi mis à profit son expérience acquise à l’Assemblée nationale, en cabinet ministériel auprès d’un ministre de la justice et de deux ministres des transports, où elle fut Directrice de cabinet du ministre des transports et Directrice adjointe du cabinet de la ministre de l’écologie. Elle a également passé deux ans à la Direction générale des infrastructures, des transports et de la mer (DGITM). Elle est Chevalier de l’Ordre National du Mérite.

 

 

 

  • Michel Quidort

10. michel quidort photoMichel Quidort, juriste en droit public, est Vice-président de la Fédération nationale des associations d’usagers des transports (FNAUT) et Président de la Fédération européenne des voyageurs (EPF). Il a auparavant exercé diverses fonctions dans le secteur des transports publics de voyageurs en France et en Europe, au sein d’associations nationale (UTP) et internationales (UITP, EPTO), et d’entreprises de transport routier et ferroviaire (Connex, Veolia Transport, Transdev), où il a été en charge des affaires publiques et des dossiers européens, ainsi que du développement des activités en France et en Europe (Allemagne, Grande-Bretagne, Pays-Bas, Scandinavie…). La Fédération européenne des voyageurs est « la voix des passagers » auprès des institutions européennes à Bruxelles et Strasbourg, où elle représente et promeut les intérêts des voyageurs.

 

 

 

  • Nicolas WAGNER

Nicolas wagner internet

Nicolas Wagner est responsable de la direction de la régulation sectorielle des transports 2 au sein de l’Autorité de régulation des transports. À ce titre il a la charge de la régulation du secteur autoroutier et de celui du transport routier de voyageurs.

Diplômé de l’école nationale des Ponts et Chaussées et docteur en économie des transports, il a commencé sa carrière dans les services du ministère de l’écologie. De 2010 à 2013, il est ainsi chef de groupe au Cerema. Il y assiste des collectivités locales dans la réalisation de leurs plans de déplacements urbains, pilote des enquêtes sur les pratiques de déplacements et produit des études de trafic. En 2013, il rejoint le Commissariat Général au Développement Durable (CGDD) en tant que chef du bureau de l’analyse économique des transports. Il y réalise des études économiques, et notamment des travaux prospectifs sur l’évolution des besoins de mobilité et en particulier des projections de la demande de transports. Entre 2016 et 2019, il était économiste au Forum International des Transports à l’OCDE. Il a entre autres travaillé sur les investissements en infrastructure nécessaires pour l’atteinte des objectifs de l’Accord de Paris. Il a aussi piloté un programme de recherche sur la tarification des transports et ses impacts sociaux. Il a rejoint l’Autorité en mai 2019.

Lien vers le formulaire d’inscription

Pour vous inscrire via le formulaire Teams, merci de cliquer ici.

×
Information des personnes concernées par la collecte de leurs données personnelles

Identité et coordonnées du responsable du traitement : Bernard Roman, bernard.roman@autorite-transports.fr.

Coordonnées du délégué à la protection des données : dpo@autorite-transports.fr.

Finalités du traitement: Conformément à l'article 6 1. f) du Règlement (UE) 2016/679 dit "RGPD", le traitement est nécessaire aux fins des intérêts légitimes poursuivis par le responsable du traitement.

La nature de cette mission consiste en la gestion des inscriptions au webinaire intitulé « Les rencontres gares routières 2021 » organisé par l’Autorité de régulation des transports (ART) le 10 décembre 2021.

Catégorie des données traitées : identité et coordonnées.

Personnes concernées : uniquement les personnes qui souhaitent s’inscrire au webinaire précité.

Destinataires des données : le service de la communication de l’ART (webmaster) et le service informatique (gestionnaire de la base de données).

Durée de conservation : l’ART conserve les données pendant un délai d’un mois à compter de l’inscription du participant.

Vous pouvez accéder aux données vous concernant ou demander leur effacement. Vous disposez également d'un droit d’opposition, de rectification, d’un droit à la limitation du traitement de vos données et du droit d'introduire une réclamation auprès de la Commission nationale de l'Informatique et des libertés (CNIL).

Pour exercer ces droits ou pour toute question sur le traitement de vos données dans ce dispositif, vous pouvez contacter le responsable du traitement.