2021 : le marché des cars Macron reste très affaibli au premier semestre

Présentation powerpoint

Paris, le 19 octobre – L’Autorité publie les premiers chiffres du « marché du transport par autocar librement organisé » au premier semestre 2021 et dévoile un bilan contrasté. Marquée par la crise sanitaire, l’activité du secteur y est en effet restée à un niveau très bas. Le marché a par ailleurs vécu une situation inédite avec Flixbus comme seul opérateur d’envergure nationale actif au 1er trimestre 2021[1].

 

 

 

 

LE MARCHE N’ATTEINT PAS SON NIVEAU D’ACTIVITE DE LA FIN DE L’ANNEE 2015

L’activité des services librement organisés d’autocars (SLO) reste très limitée par rapport à ce qui pouvait être observé avant la crise sanitaire. Les opérateurs ont ainsi desservi respectivement 118 et 173 villes françaises aux 1er et 2ème trimestres 2021, et commercialisé 653 et 1 138 liaisons sur ces mêmes périodes, soit des valeurs proches de celles observées en 2015 et 2016 lors de la libéralisation du marché. Ce constat est encore plus marqué en ce qui concerne la fréquence quotidienne et la distance parcourue par les autocars. En effet, avec seulement 286 départs quotidiens et 7,6 millions d’autocars.km totalisés à la fin du 2ème trimestre 2021, le marché n’atteint pas son niveau d’activité de la fin de l’année 2015, lors de sa libéralisation.

La fréquentation est, elle aussi, encore très faible au 1er semestre 2021, mais semble reprendre son rythme saisonnier. Celle-ci baisse au 1er trimestre par rapport à la fin 2020 (entre 250 000 et 375 000 passagers[2]), puis augmente au 2ème trimestre à l’approche de la saison estivale (entre 500 000 et 650 000 passagers). Début 2021, la demande pour les liaisons radiales augmente au détriment des liaisons transversales, après plusieurs trimestres de baisse, tandis que la structure de l’offre reste inchangée.

Le chiffre d’affaires global du secteur suit la même tendance que l’offre et la demande, en restant très en-deçà de son niveau d’avant-crise. Il s’établit ainsi entre 3 et 5 millions d’euros au 1er trimestre 2021 (contre 23,3 millions d’euros au 1er trimestre 2019) et entre 7 et 9 millions d’euros au 2ème trimestre (contre 31,3 millions d’euros au 2ème trimestre 2019).

VERS UNE REPRISE AU TROISIEME TRIMESTRE 2021 ?

Sans atteindre son niveau d’avant-crise, le trafic semble reprendre au cours du 3ème trimestre 2021, avec un nombre de trajets quotidiens proposés à la vente qui a dépassé, au cours de la période estivale, le niveau observé sur la même période en 2020.

Consulter

[1] BlaBlaCar (anciennement BlaBlaBus), a suspendu ses activités autocars depuis le confinement du 29 octobre 2020 jusqu’au 12 mai 2021, laissant FlixBus comme seul opérateur national actif au 1er trimestre 2021.

[2] La réduction à deux du nombre d’opérateurs nationaux à partir du 3ème trimestre 2019 a imposé, afin de respecter le secret des affaires, d’établir des fourchettes d’occultation pour les données relatives et liées à la fréquentation globale. Les indicateurs concernés sont ici présentés en italique.

Contact presse : presse@autorite-transports.fr – Tél : 01 58 01 01 20 Mobile : 06 72 03 31 27